Vélo : attention aux angles morts

Dans une ville urbaine, plus de vingt pour cent des accidents mortels des cyclistes sont causés par des poids lourds. Elles sont principalement causées par la fâcheuse habitude des cyclistes de se faufiler partout, hors du champ de vision des conducteurs de poids lourd. 

Les règles de prudence à suivre

Éviter les accidents de la route est une responsabilité partagée entre les conducteurs du vélo et du poids lourd. Seulement, toutes les réglementations notées ici sont destinées aux pilotes des bicyclettes qui doivent prendre en compte quelques codes de sécurité. En premier lieu, il est interdit de dépasser un camion du côté droit. Et il ne faut surtout pas en dépasser un à l’approche d’une intersection afin de contourner tous les accrocs, même dans une intersection.

L’angle mort à vélo doit être contrôlé du plus haut point, pour cela garder la distance entre les deux moyens de transport est une très bonne option. Dans ce cas, lorsqu’un camion dépasse un vélo, ce dernier réside dans l’obligation de garder une distance de sécurité entre eux. Ainsi, il évitera d’être frôlé par l’arrière du camion. Il est vrai que toutes ces règles sont imposantes, mais la plus importante, c’est d’être visible la nuit étant donné que la plupart des accidents de la route par les angles morts se passent surtout vers la nuit tombée. En d’autres termes, il faut à une bicyclette : du feu rouge à son arrière, du feu blanc à l’avant ainsi que des dispositifs réfléchissants péremptoires. 

Un taux d’accident de plus en plus inquiétant

L’angle mort à vélo est phénomène très fréquent surtout par le fait que comme les piétons, il n’est pas assez visible. En outre, il est plus susceptible d’être attaqué par les poids lourds accidentellement. En effet, un chiffre rapporte clairement ce fait puisque huit pour-cents des accidents mortels des cyclistes sont causés par un angle mort. Aujourd’hui, le nombre de personnes décédées en deux mois constitue un chiffre record, atteignant jusqu’à 37 cyclistes. Alors en une année, les pilotes de vélos qui perdent la vie à cause cet angle mort accèdent, malheureusement, aux environs de 190.

Pourtant, dans la plupart des cas, ces accidents mortels se produisent par la fâcheuse habitude des cyclistes de se faufiler hors des champs de vision des conducteurs des poids lourds. Par ailleurs, la crise sanitaire qui contraint les gens de rester chez eux pourrait minimiser ce taux qui devient de plus en plus angoissant.

Mais en fait, qu’est-ce qu’un angle mort ?

Dans un sens le plus simple possible, un angle mort est une piste non-accessible au champ de vision d’un conducteur, ce qui ne lui permet pas de regarder un fragment de ce qui l’entoure. Il peut cacher un autre véhicule ou un obstacle au cours d’un instant bref ou long en fonction de la relativité de vitesse entre les deux protagonistes. Cette vision partielle peut parvenir de deux causes dont la première concerne les rétroviseurs et la deuxième cause concernant un œil de l’angle mort.

 

Ronds-points à vélo, comment les prendre ?
5 conseils pour rouler en groupe à vélo